Menu

Association française des conjoints d’agents du ministère des Affaires étrangères

S'abonner à la Lettre d'infos

Accueil > L’AFCA > Historique de l’AFCA

Historique de l’AFCA

L’AFCA-MAE a été créée en 1989.

L’objectif ? Que les conjoints soient reconnus, qu’ils partagent leurs expériences, qu’ils soient accompagnés dans cette vie de mobilité internationale pour le compte du Ministère.
D’emblée, l’association s’est voulue ouverte à tous les conjoints, toutes catégories professionnelles confondues.

D’abord uniquement ouverte aux conjoints d’agents du MAE, l’association s’est ouverte aux conjoints d’agents des autres ministères, des administrations et des établissements affiliés durant leur mission au MAE, tant en France qu’à l’étranger. Depuis 2010, les agents peuvent devenir des Amis de l’AFCA.

Le partage entre la France et les postes
Les fondatrices ont d’emblée souhaité qu’il y ait des échanges d’informations et d’expériences entre les conjoints en France et les conjoints en poste.
Ainsi sont nés dès 1989 Les Carnets , journal publié trois fois par an et dans lequel sont publiés des informations liées à l’expatriation et à l’impatriation, les événements organisés par l’association, des dossiers thématiques, des présentations des services du ministère, les retours d’expériences des adhérents… Le magazine est une source d’information, un lien entre les adhérents où qu’ils se trouvent, une vitrine de l’association.
En décembre 2019, l’année des 30 ans et au centième numéro, Les Carnets ont fait peau neuve sont devenus AFCA Magazine.

Depuis 2020, la visioconférence permet aux adhérents, où qu’ils se trouvent, de participer aux activités, de se connaître. Elle permet aux administrateurs en poste de prendre part activement à la vie de l’association et de se faire connaître des adhérents.

Ainsi a été créé dès 1990 le réseau des correspondants. Les correspondants sont des adhérents en poste qui s’engagent à être le relais entre l’association et les postes, à participer à, l’accueil des personnes et des familles qui arrivent en poste. Depuis 2010, nous avons un correspondant à Nantes où le ministère a des bureaux.

Des acquis pour les conjoints
Ce sont les conjointes (il n’y avait pas encore de conjoints à l’association) de la première heure qui ont obtenu du ministère qu’il organise des sessions de formation au départ pour les conjoints ; avant cette date (1995), le conjoint suivait l’agent et advienne que pourra. Une formation pour les conjoints de chefs de poste a été mise en place en 1997, ce qui a soulagé celles et ceux qui se sentaient un peu perdus et ne savaient pas toujours comment aborder leur statut de conjoint d’ambassadeur, statut au demeurant officieux.
Il y a désormais des sessions ouvertes aux conjoints de retour de poste.

En plus des stages, plusieurs formations ont été ouvertes aux conjoints à la demande de l’association : cours de bureautique (1997), de français langue étrangère (FLE) en 2003, cours de langue (dans la limite des places disponibles, ces cours étant prioritairement ouverts aux agents). Depuis 2002, les adhérents qui répondent aux critères définis par le ministère peuvent obtenir une bourse qualifiante.
Depuis 2003, le conjoint de chef de poste est reconnu comme collaborateur occasionnel du service public.

En 2018-2019, le Ministre Jean-Yves Le Drian a entendu une revendication de l’AFCA et lancé une discussion avec son homologue du Ministère du Travail sur la durée de l’allocation aux conjoints dans le cadre d’une démission légitime pour suivi de conjoint :
"Je suis surtout très attaché à un sujet que vous aviez évoqué l’année dernière auprès de moi, concernant la perte d’indemnisation chômage dont sont victimes les conjoints parce que le délai de quatre ans prévu par la règlementation est incompatible avec le rythme des affectations de notre ministère. Et cela, ce n’est plus possible. Et je voudrais vous dire, madame la présidente, mesdames et messieurs, que j’en fais une affaire personnelle. C’est un combat que j’entends bien mener pour aboutir, et pour faire prendre en considération cette nécessité. J’ai évoqué à plusieurs reprises cette question avec madame Pénicaud ; ce sujet est maintenant traité au niveau des deux ministres et j’espère que l’année prochaine, je serai en mesure de vous dire que nous avons réussi, même si je sais que ce sujet n’est pas simple. Mais c’est pour moi, madame la présidente, une priorité."
(Allocution du Ministre Jean-Yves Le Drian (Soirée 30 ans) le 8 octobre 2019 à l’occasion de la soirée 30 ans de l’AFCA à l’Hôtel du Ministre).

Certains combats n’ont pas porté leurs fruits comme cela était attendu.
En 1997, l’AFCA a obtenu une visite médicale pour les conjoints, elle n’est pas obligatoire, les conjoints doivent en faire la demande.

L’AFCA a longtemps œuvré pour répondre à une forte demande des conjoints : que l’allocation du conjoint soit directement versée au conjoint et non plus à l’agent.
En 2008, le versement de l’allocation du conjoint à son nom propre a été voté à l’Assemblée. Son décret d’application n’a jamais été signé et Laurent Fabius a enterré le dossier pour des raisons fiscales : cette allocation, dès lors qu’elle était directement versée au conjoint, aurait été imposée alors qu’elle ne l’est pas actuellement en étant versée à l’agent.

L’association a à cœur de se moderniser
En 1998, elle a créé sa page web avant d’ouvrir un site en 2001. Un annuaire électronique, le vote par voie électronique ; une page LinkedIn, une page Facebook, des réunions par Skype avec des membres du Bureau exécutif en poste, des ateliers par visioconférence, des livrets ciblés publiés sur papier et postés sur le site, les livrets d’accueil, des fiches pays… L’association essaie d’atteindre ses adhérents par divers canaux.

En 2019-2020, pour ses 30 ans, l’AFCA a :
- ouvert une chaîne YouTube,
- changé son site Internet,
- redessiné son logo,
- changé la lettre d’info mensuelle
- fait un film institutionnel,
- changé la maquette et le nom du magazine Les Carnets de l’AFCA devenus AFCA Magazine.

A propos du logo 2020 :
"Nous le savons, il peut être perturbant et risqué de modifier une identité visuelle ; c’est pourquoi le bureau exécutif a pris le parti de maintenir plusieurs éléments qui caractérisent l’identité de la marque AFCA MAE : la mappemonde, le couple, les couleurs. Le bleu change toutefois de ton en se rapprochant de celui du ciel que nous traversons pour aller d’un pays à un autre.
La mappemonde symbolise l’expatriation, notre vie de nomades ; les pointillés qui l’entourent, le mouvement.
Le couple, unisexe, est plus présent, bien ancré sur la Terre et non plus en petit format, comme suspendu, en équilibre précaire. Deux lectures sont possibles : un couple dans la vie, l’un entraînant l’autre de par le monde, mais aussi un conjoint accompagné par l’AFCA. (Cf. page 6).
Le nouveau logo s’inscrit dans les différentes actions de modernisation inscrites dans le plan d’actions 2018-2020."

(Isabelle Roussel Stéphan, présidente, édito du n° 101 d’AFCA Magazine)

En 2020-2021, la visioconférence a été mise en place, ce qui permet aux adhérents en poste de participer aux activités (ateliers, balades culturelles virtuelles, pots, rencontres avec les correspondants et avec des conjoints non-adhérents, BE, CA, AG...).

En 2021, les statuts et le règlement intérieur ont été entièrement réécrits, ils ont été votés en AGE le 1er juillet. Un groupe de six administrateurs a travaillé plus de 50 heures à la réécriture.

Les relations avec le MAE
En 1999, la DRH a attribué un chargé de mission à l’AFCA.
En 2003, l’AFCA a été intégré dans le réseau Intranet du MAE.
Depuis 2006, l’association et le ministère sont liés par une convention pluriannuelle.
Le ministère verse une subvention annuelle à l’association.
Locaux, matériel informatique et bureautique, mobilier, téléphone et internet sont fournis par le ministère.
Nous entretenons également une relation privilégiée avec la DPS, la Délégation à la politique sociale du ministère et la délégation aux familles.

Le mardi 8 octobre 2019, l’AFCA a fêté ses 30 ans à l’Hôtel du Ministre au Quai d’Orsay en présence de Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et de son épouse maria Vadillo Le Drian, présidente d’honneur de l’AFCA.

La Délégation aux familles et l’AFCA
Le 22 décembre 2015, une Délégation aux familles a été créée par arrêté à la demande de Laurent Fabius.
" La mise en place de la Délégation aux familles fait partie du projet de réforme du ministère dit « MAEDI 21 ». La Délégation aux familles n’a pas vocation à se substituer à l’AFCA mais à agir en complémentarité. C’est un service de l’administration. Vous, vous êtes une association de conjoints. Je crois que la répartition des tâches se fera aisément entre les deux, qu’il y a suffisamment à faire pour tout le monde sur ce sujet où le ministère a vraiment besoin de parvenir à un saut qualitatif ".
(Caroline FERRARI, directrice des ressources humaines du MAE, à l’assemblée générale de l’AFCA le 30 juin 2016).


Liste des Présidentes et présidents de l’AFCA

vendredi 9 juillet 2021

septembre 2021 :

Rien pour ce mois

août 2021 | octobre 2021

  •  Ateliers, matinées d’infos
  •  Rencontres conviviales
  •  Culture, arts et loisirs
  •  Vie de l’AFCA